Pourquoi une comète apparait-elle sur le portrait d'Arabella Stuart ?


PORTRAIT D’ARABELLA STUART (Vers 1590)

COLLECTION PRIVEE, LONDRES


De l’Antiquité jusqu’à la Renaissance, les passages imprévisibles des comètes furent interprétés comme de mauvais présages. Il faudra attendre le XVIIIe siècle pour comprendre le retour périodique des comètes.


En 1680, Newton et Halley remarquent que les comètes de 1531, 1607 et 1682 ont des caractéristiques orbitales similaires. Grâce à la loi de la gravitation, ils en prédisent le retour pour 1758. Cette comète porte désormais le nom de comète de Halley.


Aussi, on peut être surpris de voir figurer une comète sur le portrait d’Arabella Stuart, peint en 1590.


Cousine de Jacques Ier d’Angleterre, elle était la deuxième dans l’ordre de succession après la mort d’Elisabeth Ier en 1603. Certains la préféraient même à son cousin légitime, de sorte que ce dernier en vint à se méfier d’elle. Le destin d’Arabella fut tragique : le roi tenta de l’empêcher de se marier pour éviter la naissance d’un coururent au trône. Elle le fit néanmoins en secret, ce qui lui valut son emprisonnement à la Tour de Londres, où elle refusa de s’alimenter et mourut.


Il est probable que la comète fut ajoutée à posteriori sur le tableau, afin de souligner le destin tragique d’Arabella.

Médiateur scientifique professionnel, conférencier, auteur et astrophotographe, Sébastien Beaucourt pratique l'astronomie depuis plus de 20 ans.



Politique de confidentialité

Copyright 2020 - Le temps des Sciences

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram