L'astronomie dans le décor de la Flûte Enchantée


APPARITION DE LA REINE DE LA NUIT (1815)

(La flute enchantée, Mozart, acte 1, scène 6)

Bibliothèque de l’Opéra de Paris

Le 30 septembre 1791, la flute enchantée est créée sous la direction de Mozart.


C’est pour l’opéra de Berlin que Karl Friedrich Schinkel conçut en 1815 les décors de la flûte. Le décor que nous montrons ici est une gravure de Karl Friedrich Thiele d’après l’œuvre de Schinkel.


Le prince Tamino, revenu de son évanouissement, voit apparaitre Papageno et trois dames qui lui présentent le portrait d’une jeune fille dont il s’éprend aussitôt. Puis apparait la reine de la nuit, que l’on voit au centre, assise sur un mince croissant de Lune, sous une voûte étoilée à la monumentalité impressionnante où les étoiles sont regroupées trois par trois. Elle révèle à Tamino que la jeune fille est sa fille Pamina, enlevée et séquestrée par Sarastro, et lui demande d’aller la délivrer. Les trois assistantes de la reine de la nuit remettent à Tamino une flute magique, puis l’expédient au repaire de Sarastro.


Cette représentation de la reine de la nuit n’est pas sans rappeler l’iconographie de l’Immaculée Conception, dont je vous ai déjà parlé sur ce blog. Mais à la différence de la représentation religieuse qui symbolise la Vierge triomphant du mal, Schinkel nous montre ici la Femme qui incarne la superstition.

Médiateur scientifique professionnel, conférencier, auteur et astrophotographe, Sébastien Beaucourt pratique l'astronomie depuis plus de 20 ans.



Politique de confidentialité

Copyright 2020 - Le temps des Sciences

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram