Bandeau_site_lecielenquestions_05.jpg

Qui était Abd al-Rahmân al-Sûfî ?


Astronome d'origine iraniene, Abd al-Rahmân al-Sûfî (903-986), plus connu en Occident sous le nom latin d'Azophi, officie à la cour d’Ispahan (Perse) auprès du sultan Adud al-Dawla. Celui-ci lui commande en 964 le Traité des étoiles fixes. Il s’agit d’un catalogue de 1017 étoiles tiré de l’Almageste de Ptolémée (IIème siècle après J.-C).


Dans son ouvrage, al-Sûfî décrit les 48 constellations de Ptolémée, auquel il apporta des rectifications évidenentes tirées de ses observations personnelles. Pour chaque constellation, il donne la position de chaque étoile, sa couleur ainsi que sa magnitude (éclat apparent). Dessinée au trait à l’encre noire après avoir été tracée à la pointe, les étoiles sont marquées à l’encre rouge, avec leur nom inscrit à coté. Les constellations sont représentées deux fois : telles qu’on les voit dans le ciel depuis la Terre, et telle qu’on les représente sur un globe céleste, donc vue de l’extérieur de la voûte céleste. Chaque étoile est identifiée sous son nom arabe, dont quelques-uns sont encore en usage aujourd'hui : Aldébaran (Taureau), Altaïr (Aigle), Bételgeuse (Orion) ou Algol (Persée) pour ne citer qu'elles.


Il est certain que l’ouvrage d'al-Sûfî répondait à un besoin réel, et des générations d'astronomes arabes, puis occidentaux en fire usage. L'ouvrage connu de nombreuses copies jusqu’au XVIIIème siècle.


Politique de confidentialité

Conditions d'abonnement

Copyright 2020 - Le temps des Sciences

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram